Parcours

The Stairz est un groupe de rock francophone de la région lausannoise. «The Stairz» est orthographié ainsi (avec un Z) afin de se détacher de l’apparence anglophone de ce nom, tout en saluant la mouvance britannique forte en influences musicales. La première apparition sur scène du groupe a lieu en mars 2012. Dans les mois qui suivent, plusieurs concerts sont donnés dans la région lausannoise ainsi qu’un passage à la télévision et un premier enregistrement studio.

Continuant leur progression, The Stairz acquièrent une nouvelle notoriété en septembre 2013, en gagnant le Prix du public et le second Prix du jury du Pop-Rock Festival de Gilly. En février 2014, The Stairz se voient attribuer le Prix du public, à l’occasion du Tremplin pour jeunes artistes du Bourg de Lausanne. Au mois de novembre de la même année sort le premier single de The Stairz «Got To Run», accompagné d’un clip vidéo. La chanson et le clip marquent un grand coup dans l’avancée du groupe, présent sur les réseaux sociaux. En juin 2015, le groupe prouve au public l’envergure de ses capacités musicales en triomphant sur la scène de l’Octogone de Pully, puis enflamme celle de Festimixx à Renens. Un deuxième single «L’éternité» sort en automne 2015, lui aussi en vidéo. Le clip est entièrement filmé et réalisé par Maximilien Anhorn.

Leur style musical est alors affirmé, de puissants riffs de guitare, de longue ballades progressives et viscérales, leurs compositions font vivre les textes francophones, hurlés ou pleurés afin de faire partager à tous leur besoin maladif de vivre. L’état d’urgence devient un rythme et la transe un état normal, faite de sueur et de poésie à la fois. La musique de The Stairz cherche à faire vibrer le for intérieur de chacun. Intimistes ou festifs, tous les morceaux amènent à réagir d’une manière ou d’une autre, ce que le groupe sait démontrer en live. Les textes sont écrits par Raphaël Starobinski, au chant, et tournent principalement autour des questionnements et douleurs de la vie de jeunes adultes. La musique, quant à elle, est toujours composée par l’entier du groupe, à qui l’accordéon apporte une couleur qui lui est aujourd’hui indissociable, entre guitares et synthétiseurs. Chaque musicien a pour but de dépasser son propre instrument dans la composition, afin d’y amener multitude de sons variés, que ce soit par le biais technique, électronique, rythmique ou harmonique. Le groupe est continuellement à la recherche de nouvelles idées, s’imbriquant dans la nouvelle vague francophone entre frissons et exaltation.

Au printemps 2016, The Stairz se lancent dans l’enregistrement de leur premier EP, « Dans La Poussière ». Un opus de 6 titres de leurs récentes compositions qui décrit parfaitement la direction musicale prise par le groupe. La réalisation dure au total huit mois, durant lesquels le groupe enchaîne également plus d’une douzaine de concerts, gagne le Prix du jury du Festival Rock’O’Battoir et tourne leur troisième clip: «Morphée». Cette période a permis des collaborations et des expériences inédites, ainsi qu’un premier pas dans le monde du business musical. Le vernissage a eu lieu le 4 novembre 2016 à la maison de quartier de Chailly à Lausanne, dans une salle comble, en présence de toutes les personnes ayant contribué à la réalisation du disque et d’un certain public que le groupe a aquis au long de son parcours. L’EP est désormais disponible sur toutes les plateformes de vente et de streaming en ligne.

Hiver 2016 – 2017, le groupe prend quelques mois de silence afin de travailler un show flambant neuf, permettant de défendre l’EP « Dans La Poussière » sur des scènes de plus grande ampleur. Les lausannois ouvrent leur saison de concerts au Bleu Lézard de Lausanne le 15 février, à l’occasion d’une flamboyante soirée.

The Stairz s’élancera à la rencontre de la scène Suisse tout au long de l’année 2017. Des concerts, mais bien d’autres projets encore sont au programme, car, avide de nouveauté, le groupe s’engage à ne décevoir personne !

Découvrez notre dernier clip «Morphée»!

clip st

«L’éternité»

eternite

et aussi «Go To Run»

Clip